Attention, emprunter de l'argent coûte de l'argent.

Rachat de crédit

Regroupez vos prêts directement en ligne et libérez finalement votre budget !

Rachat de crédit

[500, 1000, 1250, 1500, 1750, 2000, 2500, 3000, 3500, 4000, 4500, 5000, 5500, 6000, 6500, 7000, 7500, 8000, 8500, 9000, 9500, 10000, 11000, 12000, 13000, 14000, 15000, 16000, 17000, 18000, 19000, 20000, 21000, 22000, 23000, 24000, 25000, 26000, 27000, 28000, 29000, 30000, 32500, 35000, 37500, 40000, 42500, 45000, 47500, 50000, 55000, 60000, 65000, 70000, 80000, 90000, 100000]

mois

[12, 18, 24, 30, 36, 42, 48, 60, 72, 84, 96, 120]
Organisme Prêteur
Taux (TAEG)
Mensualités
Total Intérêts
Lancez une comparaison.
Exemple représentatif: Prêt personnel tous buts de 18.000 € remboursable en 60 mensualités au TAEG (Taux Annuel Effectif Global) de 10,00% (taux débiteur annuel actuariel fixe: 10,00%). Cela signifie 60 mensualités de 378,64 € soit un montant total dû à rembourser de 22 718,40 €.

Guide d’information sur le Rachat de crédit

Vous souhaitez regrouper tous vos crédits en un seul crédit à prélèvement unique? Vous cherchez à vous simplifier la gestion des comptes mais aussi diminuer vos mensualités et rééquilibrer votre budget? Avec le rachat de crédit ou regroupement de credit, réunissez tous vos crédits en un seul à taux réduit et profitez de cette opportunité pour économiser de l’argent.

Le rachat de crédit ou la diminution de vos remboursements mensuels a pour vocation de limiter votre endettement, voire d’éviter le surendettement, c’est-à-dire la multiplication du nombre de dettes contractées. Egalement connu sous le terme de restructuration, ce regroupement de crédit peut être opéré aussi bien pour les particuliers que pour les professionnels, dans le cadre par exemple d’un plan de sauvetage ou de liquidation d’une entreprise. Il a aussi pour vocation de simplifier la gestion de votre budget financier.

En diminuant ou regroupant l’ensemble de vos crédits, ce regroupement va vous permettre de rembourser des mensualités au total moins élevées sur une plus longue période. De même, en négociant avec votre banquier vous pouvez obtenir un taux d’intérêt moins élevé.

Cette méthode est particulièrement utilisée depuis l’apparition de la crise économique mais aussi immobilière. En effet, qu’il s’agisse de crédits à la consommation, immobiliers ou professionnels. Toutefois, elle est soumise à conditions de solvabilité financière. En vous proposant un emprunt unique en lieu et place d’une multitude de dettes, votre gestionnaire financier vous garantira un prêt plus adapté à votre situation. Cela signifie moins de contraintes pour vous, un délai et des mensualités adaptés à votre situation. Avec pour résultat le remboursement réel de vos dettes. Cela vous évite notamment des pénalités supplémentaires voire des interdits bancaires.

Bien sûr, une telle opération n’est pas à prendre à la légère et constitue pour vous l’occasion de faire le point sur vos dépenses nécessaires et votre solvabilité. Dans cet article nous vous expliquerons plus en détail le but de cette consolidation financière, les différents types de rachat de crédit mais aussi les conditions nécessaires à la bonne mise en œuvre d’un tel rachat.


Le rachat de crédit, une solution à l’endettement excessif

Comme dit plus haut, le rachat de crédit est une opération de sauvetage financier, vous permettant d’alléger votre dette, d’en faciliter la gestion et surtout d’en assurer le remboursement. Que vous soyez professionnel ou particulier, un tel rachat vous permettra d’améliorer votre santé économique en reconsidérant l’ensemble de vos dépenses et en limitant vos dettes. De même, une bonne négociation avec votre banquier vous permettra d’obtenir un taux d’intérêt limité. Selon votre situation, vous pourrez revendre une partie de vos crédits afin de diminuer votre dette.

Votre banquier pourra vous proposer plusieurs options, vous permettant d’adapter votre prêt à votre profil et vos impératifs.


Mise en situation d’un regroupement de crédits

Si par exemple vous détenez un prêt personnel, un prêt auto ainsi qu’un crédit immobilier, vous pourrez alors regrouper en un seul crédit. Imaginons que vous deviez rembourser :

Et donc une somme de 150 € + 1000 * 1.07 * 12 * 20 + 200 * 1.02 * 7 + 100 * 1.05 * 36, soit au total une somme de 262 158 € sur 20 ans mais d’un montant de 1.529 € par mois sur quatre mois, de 1.325 € le cinquième mois, puis de 1.220 € sur les 31 mois suivants et enfin de 1.000 € du prêt immobilier sur les dernières mensualités

En raison de difficultés économiques, telles qu’un licenciement, il sera difficile à un ménage de classe moyenne de rembourser une telle somme chaque mois. En comptant un budget total de 3.500 € par ménage, un loyer de 800 € par mois charges incluses, un budget transport de 700 € par mois, des dépenses alimentaires de 1.000 € par mois, des dépenses extra pour les besoins de vos deux enfants à charge de l’ordre de 300 €, il vous sera difficile de rembourser une somme de 1.529 € par mois. En effet sur 3.500 € il ne vous restera plus que 1.600€, sans compter les dépenses santé, loisirs, impôts, etc.

Dans cette situation votre banquier pourra vous proposer de regrouper vos crédits, de revendre une partie de vos crédits. Par exemple, d’allonger votre prêt sur 22 ans, soit un remboursement de 993€ avec un taux d’intérêt inférieur à celui souscrit précédemment. Toutefois, il ne faut pas se voiler la face dans l’ensemble même avec un taux d’intérêt différent, la somme sera en finalité supérieure à la somme initiale contractée. A moins de revendre une partie de vos dettes. A vous de choisir avec votre banquier les dépenses dont vous pensez temporairement vous passer.


Mise en œuvre d’une restructuration financière

La restructuration financière rappelons-le concerne différents crédits et acteurs. Il existe en fait quatre types de regroupement de crédit : le rachat locataire regroupant plusieurs crédits à la consommation, le regroupement immobilier regroupant crédits immobiliers et crédits à la consommation, le rachat de crédit professionnel, le rachat de crédit par achat/vente.

Pour obtenir l’un de ces regroupements, il pourra vous être utile de comparer les différentes solutions proposées par différents partenaires financiers. Vous devrez ramener différentes pièces à votre banquier. Il faudra ramener une pièce d’identité, un justificatif de domicile, vos différents contrats de crédit, les tableaux d’amortissement des emprunts, vos relevés de compte et d’épargne sur une période minimale de trois mois, votre livret de famille, vos avis d’imposition…


Pour résumer

Le regroupement de crédit est donc une solution financière avantageuse de faire des économies tout en remboursant vos dettes en temps et en heure. Il vous permet aussi en regroupant vos dettes, de gagner de l’argent, grâce à la diminution du taux d’intérêt et la revente de certains crédits (ou d’une partie).

Enfin, il vous permet de mieux gérer votre budget en rallongeant ou diminuant vos délais de remboursement, en augmentant ou diminuant vos crédits. Toutefois dans le cas d’une difficulté financière notoire, n’oubliez pas que la vente de vos crédits peut être la meilleure solution. Ce sera peut-être le moment pour vous de reconsidérer vos dettes et vos besoins les plus nécessaires. Veillez également à prendre connaissance de tous les frais annexes, tels que les assurances, les frais de garantie, de dossiers, etc.

Cela vous évitera d’être fiché comme insolvable, de réduire vos mensualités et la durée du prêt et de retrouver une plus grande solvabilité. N’hésitez pas non plus à vous adresser à différents acteurs financiers et comparer les offres de rachat de crédits sur bemoney.be. Votre demande de rachat de crédit est gratuite et sans aucun engagement